2022-01-16

LA « SEMAINE CULTURELLE » AU PAVILLON LUXEMBOURGEOIS OUVRE SES PORTES

Découvrez la scène artistique contemporaine luxembourgeoise, diverse, envoûtante et stimulante : Le pavillon luxembourgeois à l’Expo 2020 de Dubaï commence la nouvelle année par une exposition culturelle historique, présentant huit artistes luxembourgeois talentueux du 15 au 28 janvier.

Les projets Kënschtlerkollektiv et « Mir wëlle bleiwe wat mir ginn » sont inspirés par l’idée de « Connecter les esprits, créer l’avenir », le thème de la scène mondiale révolutionnaire.

Dubaï, Émirats arabes unis – 16 janvier 2022 – Ce janvier, le pavillon du Luxembourg à l’Expo 2020 de Dubaï invite les résidents et les visiteurs à découvrir le meilleur de l’art et de la culture luxembourgeoise en présentant une exposition artistique exclusive.

Projet collaboratif créé par huit des talents créatifs les plus talentueux du Luxembourg, l’exposition est conçue pour démontrer les spectacles étonnants qui peuvent être réalisés lorsque des esprits artistiques sont réunis pour créer des œuvres transdisciplinaires.

Organisée par Bernard Baumgarten et Kevin Muhlen et accessible aux visiteurs du samedi 15 au vendredi 28 janvier, l’exposition du Kënschtlerkollektiv (collectif d’artistes) a pour thème « Mir wëlle bleiwe wat mir ginn » (Nous voulons rester ce que nous devenons).

Conçu pour donner un aperçu d’un avenir possible et interroger les contrastes et les contradictions du monde d’une manière innovante, le projet reflète également ce que l’on peut apprendre de l’histoire.

Inspirés par le thème de l’Expo 2020 de Dubaï – « Connecter les esprits, créer l’avenir » – les artistes présentés ont été sélectionnés en 2017 pour leurs talents individuels et leur volonté d’expérimenter et de prendre des risques. Englobant le travail de la designer Julie Conrad, du metteur en scène Adolf El Assal, de l’auteur Guy Helminger, de la chorégraphe Simone Mousset, du concepteur sonore Patrick Muller et de la metteuse en scène Renelde Pierlot, ce projet émouvant aborde des thèmes universels auxquels chaque visiteur international pourra se rattacher profondément.

Conçue pour être éclairante, édifiante et promouvoir le changement pour un avenir meilleur, cette exposition novatrice est divisée en six sections fascinantes et captivantes qui exploitent chacune les pouvoirs de différentes formes d’art.

Par exemple, Anthology contient 40 poèmes luxembourgeois émouvants traduits en anglais et en arabe, Artefacts présente des objets fabriqués en argile luxembourgeoise qui réagissent aux mouvements et aux interactions, et l’envoûtant spectacle How to Host a Ghost explore l’hyper-exposition, la vulnérabilité consciente, la mélancolie et l’occupation du territoire avec l’aide de six artistes uniques.

Gestalten est une installation multimédia qui remet en question l’idée des identités nationales et des frontières politiques, le film Spectrum Cinqfontaines examine l’idée que l’avenir se construit sur l’histoire et la mémoire et enfin Full Memory raconte l’histoire d’un jeune homme syrien qui tente d’accepter son passé trouble.

Les commissaires Bernard Baumgarten et Kevin Muhlen déclarent : « Nous avons encouragé nos artistes vedettes à sortir des sentiers battus de la représentation culturelle et artistique linéaire, à trouver des concepts différents et innovants et à travailler ensemble pour produire des pièces qui reflètent la nature riche et diverse de la scène artistique contemporaine luxembourgeoise. Les six différents projets sont inspirés par les habitants du Luxembourg et la société dans laquelle nous vivons. Nous espérons qu’ils encourageront les visiteurs à échanger des idées, à interagir et à discuter des thèmes abordés. »

L’exposition est visible tous les jours de 10h à 22h du 15 au 28 janvier, dans la salle Mélusine du Pavillon du Luxembourg. L’entrée est comprise dans les billets pour l’Expo 2020 de Dubaï.


 

Follow us on FacebookInstagramLinkedInTwitter

and Youtube!