2022-01-12

Marc Hansen à la journée « Closing the digital divide » à l’Expo Dubaï 2020

Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, a participé virtuellement à la table ronde « Committed to Connecting – Government Strategies to Increase Access » dans le cadre de la journée « Closing the digital divide » organisée le 9 janvier lors de la « Travel and Connectivity week » à l’Expo Dubaï 2020.

Le ministre délégué à la Digitalisation a été rejoint par Marushka Chocobar Reyes, secrétaire de gouvernement et de transformation numérique de la présidence des conseils des ministres au Peru, pour discuter de ce que les deux pays entreprennent pour combler la fracture numérique et offrir un accès égal à la connectivité numérique. Marc Hansen a ainsi donné un aperçu de la transformation numérique du Luxembourg et des initiatives mises en œuvre pour renforcer le développement numérique du pays.

Dans un premier temps, le ministre délégué à la Digitalisation a souligné que le Luxembourg développe son infrastructure numérique depuis une vingtaine d’années et offre une des plus haute concentration en centres de données de type TIER IV au monde. Le Luxembourg propose également une connectivité internationale à haut débit grâce à plus de 30 connexions internationales directes vers les pays et grandes villes environnants. Grâce à ces développements, le Luxembourg a acquis une réputation internationale de « data hub » et a, par exemple, été choisi pour accueillir la e-ambassade de l’Estonie.

En outre, le Luxembourg vise à offrir à ses citoyens des infrastructures de pointe avec pour objectif un accès haut débit dans tout le pays. Le gouvernement s’est donc récemment doté d’une Stratégie haut débit 2021-2025 afin d’éviter une fracture numérique due à des facteurs financiers ou géographiques. Cette stratégie envisage de permettre à tous les ménages de bénéficier d’une haute connectivité quelle que soit leur situation sociale, grâce à des mesures de soutien ciblées. On estime donc que d’ici 2025 chaque ménage disposera d’une connexion d’une vitesse de téléchargement d’au moins 100 Mbps afin de s’intégrer pleinement dans une société numérique.

Les efforts supplémentaires du Luxembourg en faveur d’une société numérique inclusive comprennent la création du ministère de la Digitalisation en 2018, par lequel le gouvernement s’est donné les moyens de renforcer la digitalisation du Luxembourg en mettant fortement l’accent sur l’égalité numérique de tous les citoyens et l’accélération de la transformation numérique du secteur public.

Pour renforcer l’eGovernment au Luxembourg, le ministère de la Digitalisation et le Centre des technologies de l’information de l’Etat (CTIE) ont mis en place la stratégie Gouvernance électronique 2021-2025 visant à offrir aux citoyens des services publics en ligne de haute qualité et à numériser entièrement l’Administration publique luxembourgeoise.

Pour soutenir l’accélération de l’innovation dans les services publics, le GovTech Lab a été créé en 2020 par le ministère de la Digitalisation et le CTIE. Il combine le développement de solutions GovTech et l’innovation ouverte pour faire avancer la transformation numérique du secteur public dans le but d’améliorer la qualité des services aux citoyens et aux entreprises.

Marc Hansen a également présenté le Plan d’action national pour l’inclusion numérique, qui est un des éléments majeurs mis en œuvre par le gouvernement luxembourgeois pour combler la fracture numérique. Il a été défini en étroite concertation avec un groupe de travail interministériel dédié à l’inclusion numérique et à l’aide d’échanges avec des acteurs de la société civile proches des populations qui peuvent être éloignées du monde numérique. Le plan donne un aperçu du statu quo luxembourgeois et présente des leviers stratégiques ainsi que des initiatives concrètes afin de réaliser l’inclusion numérique pour chaque citoyen. Les trois leviers stratégiques sont: augmenter la motivation et susciter la confiance numérique, faciliter l’accès au numérique et développer les compétences numériques.

Marc Hansen a conclu en soulignant que la digitalisation entraîne sans aucun doute un changement de paradigme dans notre façon de vivre, de travailler, de socialiser, etc. Elle a ses avantages, qui ont été clairement mis en évidence par la pandémie actuelle du COVID-19, mais les gouvernements doivent reconnaître que certaines personnes ont besoin d’aide dans ce nouveau monde numérique pour être en mesure d’utiliser les outils numériques à leur avantage. Comme le souligne Marc Hansen, « la numérisation ne concerne pas seulement les infrastructures ou les solutions numériques, mais aussi les individus ». En ce sens, une approche holistique et collaborative doit être renforcée afin d’accroître la confiance des citoyens et proposer des outils plus adaptés et fiables à ces derniers.

Source: gouvernement.lu

Follow us on FacebookInstagramLinkedInTwitter

and Youtube!